Teinture végétale : quels sont les pigments naturels qui permettent d’obtenir du bleu indigo ?

Accueil -> La laine -> Teinture végétale : quels sont les pigments naturels qui permettent d’obtenir du bleu indigo ?

Pour imprimer nos châles en laine mérinos, nous utilisons des couleurs naturelles issues de plantes cultivées dans le respect de l’environnement. Pour obtenir la couleur bleue, c’est l’indigo qui est utilisé comme pigment naturel en teinture et en impression textile. Quelles sont les plantes qui produisent l’indigo ? Comment ce pigment est-il utilisé dans l’artisanat textile ? Nous vous expliquons tout dans ce petit article.

 

Les plantes tinctoriales à indigo

 

La matière colorante bleu-violacée utilisée pour teindre et imprimer les textiles est extraite de différentes plantes, qui contiennent le précurseur du pigment indigo, l’indican (et non pas l’indigotine).

En Europe et dans les climats tempérés peuvent être cultivées plusieurs plantes à indigo :
  • le pastel des teinturiers

    le pastel des teinturiers

    le pastel des teinturiers, Isatis tinctoria, originaire d’Asie centrale et cultivé depuis le néolithique en Europe. Pendant le Moyen-âge, c’était la source majoritaire de bleu en Europe pour la teinture et sa production a fait la prospérité du Lauragais et de la ville de Toulouse au XVIe siècle avant que l’indigo tropical importé ne le remplace inexorablement.

 

 

  • récolte de la renouée des teinturiers à la coopérative Longo Maï de la Cabrery

    Récolte de la renouée des teinturiers à la coopérative Longo Maï de la Cabrery

    la renouée des teinturiers, ou persicaire à indigo, Persicaria tinctoria, originaire de Chine et cultivée traditionellement en Asie orientale. Encore cultivée aujourd’hui par des artisans japonais qui perpétuent un savoir-faire millénaire, elle a été introduite en Europe au XVIIIe siècle et a connu un bref succès avant l’arrivée des colorants synthétiques car sa concentration en indigo est supérieure à celle du pastel.

 

 

C’est dans les pays tropicaux que l’indigo est produit majoritairement à partir de l’indigotierIndigofera tinctoria. Cette plante originaire d’Orient cultivée traditionnellement en Inde, au Mali et au Yémen notamment a connu une large diffusion dans tout le domaine tropical avec la colonisation. L’indigo produit dans les plantations des Antilles, du Guatemala, du Sud des États-Unis a inondé le marché européen jusqu’à la découverte de la synthèse de l’indigo en 1897 par le chimiste allemand Adolf von Bayer.
Enfin, on trouve encore partout dans le monde d’autres plantes indigènes capables de produire de l’indigo : en Asie du Sud-est (indigo d’Assam, Strobilanthes cusia), en Afrique de l’Ouest (gara, Philenoptera cyanescens) et en Amérique du Sud (indigo bâtard, Indigofera suffruticosa).
La coopérative Longo Maï de la Cabrery dans le Luberon (Provence) produit à petite échelle de l’indigo à partir de la renouée des teinturiers qui est utilisé pour l’impression des châles.

 

L’extraction du pigment d’indigo à partir de la plante

 

Pour extraire le pigment d’indigo à partir de la renouée des teinturiers, on utilise les feuilles de la plante et un procédé chimique simple, mais néanmoins miraculeux.

trempage des feuilles de renouée des teinturiers pour la préparation du pigment indigo

Trempage des feuilles de renouée des teinturiers

En effet, l’indigo n’est pas directement présent dans les feuilles de cette plante de couleur verte que rien ne distingue de n’importe quelle mauvaise herbe. Le précurseur de l’indigo, l’indican, est invisible et soluble dans l’eau : on commence donc par faire tremper la plante entière dans un bain d’eau à 45 °C pour l’y dissoudre.

 

 

 

Dans la cuve une vive oxygénation fait apparaître le pigment indigo

Une vive oxygénation fait apparaître le pigment indigo

Il faut ensuite ajouter de la chaux et incorporer de l’oxygène dans ce liquide brunâtre pour faire apparaître l’indigo. Celui-ci se présente sous la forme d’un pigment c’est-à-dire de particules non solubles dans l’eau. On filtre donc le liquide pour récupérer ces particules et obtenir une pâte bleue qui peut ensuite être séchée pour une meilleure conservation.

 

 

 

 

 

Le pigment indigo obtenu par ce procédé n’est pas aussi pur que celui obtenu par synthèse chimique : sa couleur peut subtilement varier d’une fois sur l’autre, mais sa production artisanale ne demande que peu d’énergie et n’utilise pas de produits chimiques nocifs pour l’environnement. Choisir d’utiliser des pigments naturels c’est soutenir une agriculture paysanne créative plutôt qu’une industrie chimique destructrice.

 

La sérigraphie : impression sur tissus de laine

 

La technique d’embellissement textile que nous avons choisi est la sérigraphie, elle permet d’utiliser moins de colorant que pour la teinture entière des pièces de tissus, pour un résultat très artistique. Nous préparons un article dédié à la technique de la sérigraphie sur tissus de laine.

 

 

sérigraphie sur foulards laine mérinos teinture végétale pose de la teinture sérigraphie teinture végétale sur draps de laine mérinos

 

Nos réalisations en sérigraphie sur tissus de laine en bleu indigo

 

 

Nous proposons différents châles imprimés avec de l’indigo végétal. Les collections sont renouvelées régulièrement, et nous réalisons en général moins de 10 pièces de chaque modèle, avec des motifs spécialement créés par nos graphistes. Pour commander vos pièces, ne tardez pas trop.

 

En savoir plus sur la teinture végétale

Différents articles sont disponibles ou en préparation sur la thématique des plantes tinctoriales et des encres végétales.

  • Comment obtenir du jaune en teinture végétale ?
  • Quelle plante pour obtenir du rouge naturellement ?
  • Teinture végétale : comment teindre des tissus en vert ?
  • Les plantes tinctoriales en artisanat textile
  • La fabrication des pigments textiles
  • Les différentes techniques d’application des teintures végétales
  • La technique de sérigraphie sur tissus de laine en images

Articles dans la même thématique

La laine, une matière innovante vieille de 5000 ans

La laine, une matière innovante vieille de 5000 ans

«Défier le temps, donner un rôle prépondérant à la matière, toujours vivante, belle et ­capricieuse, relier l’esprit à la matière, base essentielle d’une culture d’intelligence.» Elément essentiel et ancien de l’ha­billement et de l’habitat, comme en Mésopotamie où...

Tissons la laine! Tissons des liens!

Tissons la laine! Tissons des liens!

«Je n’aurais jamais cru qu’il faille autant d’étapes pour fabriquer un pull!» Les gens nous le disent souvent après leur visite à la Filature de Chantemerle. C’est la réalité: depuis le tri de la laine, le lavage, le cardage, le filage, le tricotage et la confection...

Comment nettoyer une couverture en pure laine ?

Comment nettoyer une couverture en pure laine ?

Une couverture 100 % pure laine est un accessoire de literie précieux, un concentré de chaleur saine et naturelle. Naturellement résistante à la poussière et aux souillures, la matière laineuse est peu salissante. Pourtant, elle est fragile lorsqu'il s'agit de la...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire