Notre réseau : nos alliés lainiers

Nous ne sommes pas seuls dans notre aventure. Nous travaillons et échangeons avec d’autres acteurs passionnés par la filière laine.

Association La Sarriette

 

Association pour la laine paysanne et coopérative, Vente de chaussettes, écheveaux, nappes cardées, écharpes, couettes, oreillers et bien plus ! Laine paysanne et coopérative La Sarriette. S’abonner à La Sarriette sur les réseaux sociaux.

La filature de Niaux

 

Située au cœur des Pyrénées Ariégeoises, la Filature de Niaux est une entreprise artisanale qui conserve des savoir-faire centenaires. Elle valorise depuis 1867 une matière parmi les plus nobles et des plus locales, la laine de mouton. Le site web de la filature de Niaux. La page Facebook de la filature.

 

L’association Mérilainos

Mérilainos c’est 20 éleveurs/euses adhérents, accompagnés par l’ATELIER-Laines d’Europe, rassemblés autour d’une charte garantissant la pratique d’un élevage pastoral qui permet la transformation des laines paysannes dans les meilleures conditions. Le site de l’association Mérilainos pour la valorisation et la promotion de la laine Mérinos d’Arles.

 

 

L’association Atelier Laine D’Europe

 

L’Association Textile Européenne de Liaison, d’Innovation, d’Échange et de Recherche est une association dont les membres sont éleveurs (de moutons, chèvres angora ou cachemire, lapins ou alpagas), tondeurs, filateurs, tisserands ou tricoteurs, petits industriels ou artisans, artistes ou chercheurs… Ne se résignant pas à la fatalité économique et passionnés de cette matière, ils ont recréé la “filière laine” et constituent un réseau qui s’est étendu petit à petit en Europe. Le site internet d’ATELIER Laines d’Europe

L’association la Toison d’Art

 

Crée en 1992, la Toison d’Art œuvre à la revalorisation des savoir-faire de la filière textile artisanale et des fibres naturelles. Éleveurs et artisans de la Drôme, les membres de cette association représentaient initialement toutes les étapes de la transformation : élevage, filature, teinture, feutrage, tissage et tricot. Ils ont été rejoints par des tisserands afin d’organiser les fameux Marchés Laine-Soie-Tissage. Leur initiative s’est ensuite étendue géographiquement dans le sud-est de la France, avant d’exporter le concept dans d’autres régions, comme le Beaujolais, le Sud-ouest ou l’Alsace. Pour en savoir plus, consultez le site de la toison d’Art ou leur page Facebook.

La filature Terrade

 

Située à Felletin dans la Creuse, la filature Terrade est spécialisée dans la filature et la teinture de laines cardées et autres fibres. Depuis 1913, l’expérience et le savoir-faire permettent d’assurer la fabrication de fils de 1000 à 10000 mètres en fil simple ou retors, pour les fabricants de tapis et moquettes, les spécialistes en bonneterie, les merceries, tissage, tapisserie… Pour tout savoir, consultez le site de la filature Terrade.

Laines paysannes

 

Cette entreprise défend une industrie textile vertueuse et envisage la laine comme une matière qui prend soin des hommes et de la terre. Recréer du lien entre les bêtes, la matière et les savoir-faire, faire bouger les lignes, travailler main dans la main avec les moutons, les éleveurs, les créateurs, les artisans et les industriels : telles sont les missions de Laines Paysannes, semer une mode libre, transparente et poétique. Des vêtements de qualité, une éthique, pour une mode libre, transparente et poétique

Pour tout savoir, consultez le site de Laines Paysannes ou la Page Facebook.

Seraphita, fibres et fil

 

Lainière depuis 2013, Christelle Jeannet est spécialisée dans les races de moutons spécifiques d’Auvergne. Elle a revalorisé la laine des brebis Noire du Velay, couleur brun-noir profond, puis la race Bizet, avec sa fameuse couleur beige.

Elle sélectionne et trie la laine et l’envoie dans différentes entreprises de transformation locales et engagées : lavage, cardage, filage, tissage, tricot…

Retrouvez Christelle sur son site : Seraphita.

Terroir laine

 

Installé à Lioux-les-Monges, à l’est de la Creuse, Terroir laine sélectionne des laines locales, produites dans le Limousin et le Poitou, dans des élevages de plein air.

 

Les toisons sont récoltées directement auprès des éleveurs, triées, puis lavées à Saugues en Haute-Loire au Lavage du Gévaudan ou aux Métiers de la Laine à Varennes-sous-Dun en Saône-et-Loire.

Elles sont ensuite filées soit à la Filature Terrade de Felletin, soit à la Filature de Rougnat qui sont toutes les deux situées en Creuse.

 

Des pulls et du fil à tricoter sont vendus sur le site de Terroir laine et la page Facebook.

Filo lungo filo à Collegno

 

Le village Leumann, dans la région de Turin, est né du tissage du coton. Lorsque la filature ferme en 1972, le lien entre travail-tissu-village est rompu.

Filo lungo filo, est un évènement qui se tient chaque année depuis 1995 pour maintenir vivante cette mémoire. Cette exposition-marché exclusivement consacrée à l’artisanat textile invite tous ceux qui “tissent à la main” afin qu’ils puissent faire connaître leurs produits. Elle se déroule fin septembre entre le vendredi et le dimanche. Les tisseurs viennent de presque toutes les régions d’Italie, mais également du monde entier : France, Suisse, Finlande, Vietnam, pour se connaître, communiquer, apprendre, se former sur les matériaux, les techniques, les expériences.

Filo lungo filo sur le Web

Page Facebook

Association des Tondeurs de Moutons (ATM)

 

L’association existe depuis une trentaine d’années. Elle regroupe plus de 200 professionnels de la tonte en France dans le but de valoriser la profession de tondeur de moutons et de développer une coordination interprofessionnelle.

Elle forme des tondeurs instructeurs, organise des concours de tonte nationaux et internationaux et publie une revue professionnelle bien connue “Déshabillez-moi” qui sert de lien et de vitrine au milieu des tondeurs.

Association des tondeurs de moutons.

Page Facebook

Prolongomaï

 

Cette fondation représente les coopératives de Longo Maï en Suisse et le mouvement Longo maï, dont fait partie la filature de Chantemerle depuis ses débuts en 1976.

Son constat est le suivant :

La chasse au profit à court terme détruit notre planète. La nature souffre. L’humanité perd le sol sous ses pieds. Nous devons réfléchir et changer de cap. Longo maï prouve avec des petits pas concrets qu’un autre chemin est possible. Des nouvelles formes de vie solidaires et écologiques sont nécessaires afin de laisser une chance aux générations futures.

Découvrir les activités de Pro Longo Maï.

longo mai logo