L’atelier de confection des vêtements et tricots

La transformation de la laine se termine par la confection des vêtements. Tout se passe dans l’atelier de confection, équipé de tables de découpe, de ciseaux électriques, de surjeteuses et de machines à coudre.

Fabrication des pulls et des vestes en tricot

Les panneaux de tricots après avoir été lavés sont découpés suivant des patrons en papier et cousus à l’aide de surjeteuses. Ce sont des machines qui font en même temps une double piqure et un surjet qui empêche le tricot de se défiler.

découpage des pièces de confections de vêtements en laine long mai filature ateliers du pigeonnier confection

Selon les modèles, nous utilisons des panneaux individuels pour chaque tricot, avec une bordure en côtes, ou des rouleaux de tricot au mètre. Au fil du temps, nous avons mis au point de nombreux modèles de pulls différents, que nous renouvelons régulièrement, au gré des tendances et des envies.

 

surjet tissus laine veste confection

Finition des chaussettes

Quant aux chaussettes, elles sont finies sur une machine spéciale qui coud la deuxième pointe tricotée. Elles seront ensuite retournées et envoyées à un dernier lavage avant de rejoindre la boutique de l’usine.

chaussettes prêtes à acheter
machine à chaussettes

Confection de vêtement en tissus et drap de laine

Les tissus sont essentiellement transformés à Forcalquier dans l’Atelier du Pigeonnier sur la ferme de Longo Maï, en Provence. On y crée de petites séries de pantalons, de robes et de jupes en tissus fin, de vestes et de manteaux chauds et élégants en tous genres. Tous les patrons sont créés sur place suivant l’imagination de chacune des couturières.

patron vêtement en laine sur une table

Sérigraphie naturelle sur laine

Plusieurs fois par an, un atelier de sérigraphie est installé sur la grande table de la salle de couture du Pigeonnier.

sérigraphie sur foulards laine mérinos teinture végétale pose de la teinture
sérigraphie teinture végétale sur draps de laine mérinos

Il permet d’imprimer des motifs sur les tissus de laine avec des encres naturelles afin de fabriquer des écharpes ou des étoles.

Fabrication de couettes en laine

Une autre fabrication est faite au Pigeonnier : celle de la production de couettes en laine. Pour réaliser une couverture piquée, on dispose des nappes de laine cardée entre deux tissus de coton que l’on va ensuite piquer la couverture à l’aide d’une Sauterelle, machine très ancienne qui permet de coudre des motifs sur des grandes surfaces de tissus. Ces grandes coutures sont décoratives, mais servent surtout à bien répartir la nappe et à lui donner du gonflant qui tient chaud. (photo sauterelle)

fabrication couettes en laine avec sauterelle