Les machines à tricoter

Le tricotage est une transformation du fil de laine qu’on réalise avec une ou deux bobines de fils. Le « métier à tricoter » est une grosse machine qui tourne lentement. Le principe du tricotage mécanique est d’utiliser de multiples crochets qui créent des mailles grâce à un clapet, exactement comme une petite machine à tricotin à manivelle ou une machine à tricoter domestique.

Le fonctionnement des machines à tricoter

Chaque crochet inséré sur les montants de la machine, les frontures, va monter et descendre chacun son tour, suivant le cheminement du chariot. À chaque fois, les crochets vont attraper le fil, redescendre et le faire passer sur la maille d’en dessous à l’aide du clapet.

sérigraphie sur foulards laine mérinos teinture végétale pose de la teinture
machine à tricoter universal
tricot sur machine par dessous

Caractéristiques du tricot

Le « tissu » fabriqué ainsi est nettement plus souple et élastique que le tissu classique et permet la fabrication de panneaux, de métrages jersey ou côtes qui serviront pour la confection future de pulls, de bonnets, de vestes, etc.

tricot côtes gros plan
sérigraphie teinture végétale sur draps de laine mérinos

Tous les tricots sont lavés à 40° C et séchés avant découpe, ils sont donc très légèrement feutrés, ce qui leur donne une meilleure stabilité dans le temps.

sérigraphie teinture végétale sur draps de laine mérinos

La machine à tricoter les chaussettes

Dans un petit recoin de l’usine, on trouve la machine à chaussettes qui tricote en rond avec la fabrication des talons et pointes.

 

sérigraphie teinture végétale sur draps de laine mérinos